L’immigration en Italie vue par le cinéma

, par Fiorenza Donella

Quelques films qui témoignent de l’expérience des immigrés en Italie

- Pummarò

  • Italia, 1990 Metteur en scène : Michele Placido
  • L’Italie, terre mythe pour des clandestins affamés.

- Saimir

  • Italia, 2004 Metteur en scène : Francesco Munzi
  • Saimir est un jeune albanais de 16 ans qui vit dans un environnement violent près de Rome. Une jeune fille bourgeoise italienne, dont il tombe amoureux, le fait rentrer dans un rêve qu’il sera contraint d’abandonner.

- Quando sei nato non ti puoi più nascondere

  • Italia, Francia, Gran Bretagna, 2005 Metteur en scène : Marco Tullio Giordana
  • Un jeune issu d’une famille aisée du nord de l’Italie tombe en mer de son yacht en Méditerranée. Il est sauvé par des émigrants clandestins et recueilli sur leur barcone. Il découvre un monde complètement différent et ses capacités d’adaptation en puant des rapports avec ces hommes. Inspiré du roman homonyme de Maria Pace Ottieri, qui s’inspire d’un dicton africain pour son titre.

- L’orchestra di Piazza Vittorio

  • Italia, 2006 Metteur en scène : Agostino Ferrente
  • Film et documentaire musical et exemple d’intégration à travers les activités d’un orchestre multi-ethnique à Rome.

- Cover boy

  • Italia, 2006 (sorti en salle en Italie en 2008) Metteur en scène : Carmine Amoroso
  • Le film raconte l’histoire de Ioan, un jeune de Bucarest qui a perdu son père et décide d’émigrer en Italie pour chercher une vie meilleure. A Rome il vit les difficultés de vivre sans argent, mais trouve aussi un ami, Michele. La vie recommence, avec beaucoup de difficultés mais aussi des projets, entre périodes de travail et périodes de chômage, tant pour le jeune roumain que pour le jeune italien.

- La giusta distanza

  • Italia, 2007 Metteur en scène : Carlo Mazzacurati
  • Dans une petite ville de Vénétie une jeune femme, Mara, institutrice en attente d’une mutation vers le Brésil, est retrouvée morte. L’enquête accuse un jeune mécanicien tunisien, Hassan, qui s’est parfaitement intégré dans la communauté et qui a une brève relation avec Mara. Mais des doutent restent sur l’homicide.

- Riparo

  • Italia, 2008 Metteur en scène : Marco Simon Puccioni
  • Deux femmes vivant en couple partent au Maroc. A leur retour elle découvrent qu’un jeune marocain, Anis, s’est caché dans le coffre de leur voiture pour passer la frontière. Elles décident de l’emmener en Italie, où elles vivent dans une riche zone du nord. Et là les équilibres des rapports deviennent fragiles. Anis finit par perdre son travail.

- Civico zero

  • Italia, 2007 Metteur en scène : Francesco Maselli
  • Trois épisodes aui racontent trois histoires réelles à Rome : « Stella, émigrante éthiopienne » qui vit dans un container, « Nina, émigrante roumène », qui travaille comme « badante », et enfin l’histoire de « Giuliano », un marchand de fruit qui devient fou après la mort de sa mère. L’histoire de trois solitudes dans la nouvelle Italie.

- Terraferma

  • Italia, 2011 Metteur en scène : Emanuele Crialese
  • Ile de Lampedusa : une famille de pêcheurs qui est en train de se reconvertir au tourisme, est confrontée aux débarquements d’immigrés clandestins et aux tragédies de la mer que les immigrés vivent avant de débarquer sur cette île qui est aussi un paradis pour les touristes.

- Io sono Li (La petite Venise)

  • Italia, Francia 2011 Metteur en scène : Andrea Segre
  • Shun Li est une jeune chinoise qui travaille à Rome et qui attend d’avoir des documents pour faire venir en Italie son enfant. Elle doit soudainement déménager à Chioggia. Ici elle rencontre Bepi, un pêcheur d’origine slave, surnommé « Le poète ». C’est le début d’un dialogue entre cultures différentes, sous le regard de la communauté de Chioggia et ses réactions.

- Mediterranea

  • Italia, 2015 Metteur en scène Jonas Carpignano
  • Deux hommes émigrent du Burkina Faso et après un voyage terrible ils rejoignent le sud de l’Italie et ils habitent à Rosarno. Les rapports avec les habitants sont difficiles, mais un des immigrés reste déterminé à tout faire pour s’intégrer.

- Fuocoammare, par delà Lampedusa

  • Italia, 2016 Réalisateur du documentaire : Gianfranco Rosi
  • Le documentaire fait rentrer le spectateur dans la vie quotidienne de l’île de Lampedusa à travers ses habitants et en particulier Samuele, un enfant de 12 ans qui aime jouer en plein air et circuler sur l’île. Dans ce quotidien rentrent aussi les arrivées de migrants, recueillis d’abord sur des navires en mer et amenés ensuite sur l’île, où ils reçoivent les premiers soins et un accueil en attente d’être déplacés.

- Un paese di Calabria

  • Italia/Francia/Svizzera Réalisateurs : Shu Aiello et
  • Le documentaire présente le village de Riace, en Calabre, un village qui s’était dépeuplé peu à peu, jusqu’à l’arrivée de 200 immigrés kurdes en 1997, qui ont commencé à redonner vie à la bourgade. Riace, en l’espace de 20 ans, a accueilli par la suite d’autres migrants, de nationalités différentes, qui passent en moyenne deux ans dans le village pour y apprendre l’italien et suivre une formation. Le maire actuel de la ville croit dans ce projet et dans le film se présente aux élections. On voit la vie du village et les moments d’intégration des immigrants dans la communauté locale.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)