L’immigration dans la littérature

, par Fiorenza Donella

- Quando sei nato non puoi più nasconderti. Viaggio nel popolo sommerso
Maria Pace Ottieri, 2003, Ed. Nottetempo
Une chronique de la vie du « peuple submergé », des clandestins qui débarquent sur les plages du sud de l’Italie, souvent en provenance de pays minés par des guerres civiles, femmes, enfants, hommes à la recherche d’une vie meilleure. La journaliste raconte leur histoire à travers interviews, témoignages, récits des expériences de contact avec les structures d’accueil en Italie.

- Immigrato
_Mario Fortunato e Salah Methnani, 2006, Bompiani
Histoire d’un voyage du sud vers le nord de l’Italie d’un jeune tunisien, étudiant universitaire dans son pays, à la recherche de l’Italie rêvée, celle de l’Occident riche et civil. Un rêve qui doit se confronter à des réalités bien différentes, où la distinction entre « chi è dentro » e « chi è fuori » reste forte.

- Scontro di civiltà per un ascensore in piazza Vittorio
_Amara Lakous, 2006, edizioni e/o. en « Tascabili e/o », 2011
_Ce roman, mélange de policier et de satire, raconte ce qui se passe dans un immeuble de Piazza Vittorio à Rome, où un homme a été tué dans l’ascenseur. Les points de vue de différents locataires et propriétaires de l’immeuble, dans un environnement multiculturel, nous permet de comprendre des vérités, surtout dans les regards qui se croisent entre personnes de cultures différentes. L’auteur est d’origine algérienne.

- Nel mare ci sono i coccodrilli. Storia vera di Enaiatollah Akbari
_Fabio Geda, 2010, Ed. B.C. Dalai
Fabio Geda vit et travaille à Turin, où il s’occupe de mineurs en difficulté et d’animation culturelle. C’est à Turin qu’il a rencontré le jeune afghan protagoniste de ce livre et il a écrit sa biographie à partir de son récit de voyage, de l’Afghanistan en guerre, vers le Pakistan, l’Iran, la Turquie, la Grèce et enfin l’Italie.

- Italiani, per esempio. L’Italia vista dai bambini immigrati
Giuseppe Caliceti, 2010, Editions Feltrinelli
_L’auteur est professeur des écoles à Reggio Emilia. Dans ce livre il raconte son expérience d’instituteur et sa rencontre avec plusieurs enfants immigrés et fils d’immigrés scolarisés en Emilia, dont il a recueilli les paroles, les témoignages, les réflexions, les mots d’esprit. Et leur manière de voir l’Italie et les italiens une fois intégrés dans la vie quotidienne.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)